Print Friendly, PDF & Email

1erpetitbleuLa CFTC à travers ses représentants, vous souhaite de très bonnes fêtes.
A ce titre, et pour faire suite à une communication de la part de notre direction souhaitant favoriser la pratique du sport par les salariés de Roissy et Gonesse, nous lui avons demandé de faire de même pour l’ensemble des salariés. En effet, nous considérons que la pratique d’une activité sportive contribue à une meilleure hygiène de vie et favorise la Qualité de Vie au Travail.

 

Un peu d’histoire

Lorsque que notre siège a déménagé au Colonadia, il a été créé une salle de sport dans ce nouveau bâtiment. La direction de l’époque à pris le parti de l’équiper et fait payer une contribution au salarié qui l’utilise dans le but d’amortir et ou maintenir en l’état ces équipements. Pour l’année 2018, le montant de la contribution demandée est de 25 € par semestre pour les usagers de la salle.

Une participation plusieurs fois demandée

Ce n’est pas la première fois que les organisations syndicales demandent à notre employeur de mettre en place une contribution de même type pour les autres employés de la société. Diverses courriers ont été adressés et ce sujet est revenu plusieurs fois en débat lors de la tenue du Comité d’Entreprise. Dans sa grande bonté, la direction nous a rétorqué que cela devait être pris en charge par le budget Œuvres Sociales du Comité d’Entreprise.

Un budget en constante diminution…

Bien que le budget des Œuvres Sociales n’est pas une obligation de l’employeur et reste à sa discrétion, force est de constater qu’il est en constante diminution, du fait de la baisse des effectifs… A ce jour, le CE dispose réellement de 115 euros par an et par salarié et doit faire avec pour les chèques-vacances, la carte cadeau de Noël, la billetterie…
Nous avons profité de la présentation des comptes du CE par notre expert comptable, pour renouveler notre demande quand à l’augmentation de ce budget ; demande de nouveau refusée par notre direction.

La Cftc vous souhaite de bonnes fêtes. Pas la direction !

La période de Noël est en principe propice à la paix entre gens de bonne volonté. C’est celle aussi des cadeaux et nous pouvions souhaiter un geste de la part de notre Direction, quand à une participation financière sur les abonnements sportifs. Face à son silence assourdissant suite à notre demande, il faut croire qu’elle soutient une cause quand cette dernière ne lui coûte pas grand-chose voir rien du tout… La balle est désormais dans son camp pour nous faire mentir.

Une année 2018 à venir. Des enjeux majeurs

La fin de cette année a vu l’objet de deux accords majeurs signés par la CFTC. Il s’agit de l’égalité Hommes/Femmes et la Mobilité (accord non signé par la CGT et la CFDT). 90 % des propositions exposées dans le précédent p’tit bleu ont été acceptées par notre direction, ce qui en fait au final, un accord gagnant / gagnant qui prendra effet début janvier. L’année 2018 sera une année à enjeux majeurs puisque nous aurons à mettre en place le nouveau C.S.E, à négocier des accords déterminants comme le temps de travail, la qualité de vie au travail, le droit à la déconnexion, etc.